galerie_congo

Vie des galeries > Vernissages


22 octobre 2009

Un tandem de « femmes du monde » pour l’inauguration à Paris
de la Librairie-Galerie Congo des Dépêches de Brazzaville

Un tandem de « femmes du monde » pour l’inauguration à Paris

La Librairie-Galerie Congo des Dépêches de Brazzaville a inauguré ses nouveaux locaux le 22 octobre 20098 avec le vernissage de l’exposition Portraits croisés d’ici et d’ailleurs, en présence des artistes Bill Kouélany et Sophie Erlich.

Mises à l’honneur jeudi soir lors de l’inauguration de la Librairie-Galerie-Congo, la Congolaise Bill Kouélany et la Française Sophie Erlich exposent leurs œuvres au grand public jusqu’au 14 janvier 2010, au 23 rue Vaneau, à Paris. Treize ans après leur première rencontre à Brazzaville, c’est donc une exposition commune de leurs œuvres qui lance l’aventure de ce lieu consacré aux expressions artistiques congolaises sous toutes leurs formes : littérature, peintures, sculptures, théâtre, musiques...

Ouverte en juin 2008, la Librairie-Galerie Congo prend une nouvelle envergure en déménageant 23, rue Vaneau. Installée à ses débuts à quelques pas de là, dans la même rue, la Librairie-galerie Congo est plus vaste. Désormais, la littérature y trouve sa place, la librairie faisant écho à son homologue de l’avenue des Manguiers, à Brazzaville. Ouvrages littéraires, historiques, économiques et touristiques y sont mis en vente pour assurer la promotion des écrivains congolais et faire connaître un pays qui ne manque pas d’atouts.

Car donner de la visibilité à un pays, le Congo, et un continent, l’Afrique, est aussi l’engagement de la Librairie-Galerie Congo. Sa vocation est ainsi de permettre aux artistes et aux plasticiens de présenter leur travail et les richesses d’un continent, trop souvent méconnus en Occident. De fait, les œuvres ne seront pas les seules à trouver une vitrine à la Librairie-galerie Congo puisque les rencontres littéraires et artistiques auront leur place dans cet espace culturel polyvalent dédié au Congo et à l’Afrique.

Une exposition qui symbolise l’esprit de la Librairie-Galerie Congo

Cet horizon élargi qui caractérise le concept de lieu mixte de la Librairie-Galerie Congo, associant librairie et espace d’art, est illustré par cette première exposition, intitulée « Portraits croisés d’ici et d’ailleurs ». Y sont présentées les œuvres de deux artistes, aux démarches et aux horizons différents : la Congolaise Bill Kouélany et la Française Sophie Erlich.

Deux amitiés nées à Brazzaville qui se retrouvent dans leurs approches d’une œuvre. Quand Bill Kouélany explique : « Je n’ai pas de technique précise, ni de sujet précis. Surtout pas de message précis. Ça bouge tout le temps selon mes sensations et mes connexions à travers mes pérégrinations dans le monde », Sophie Erlich répond, au diapason : « Quand je peins, je n’ai aucune idée de ce que je vais faire. C’est une aventure, un chemin qui ne me mènera pas nécessairement quelque part, mais que je dois emprunter (...) En peinture, comme dans la vie, c’est le chemin qui m’intéresse, pas forcément le résultat. Je suis souvent surprise par ce qui apparaît sur la toile. Je n’essaye pas de faire beau, mais de faire, et de laisser faire ; c’est ce qui est le plus difficile ».

Une dualité entre le fond et la forme qui construit et qui façonne les parcours des deux artistes. Bill Kouélany, qui se définit comme une « plasticienne de matière brute », a déjà été à l’honneur dans de nombreux évènements artistiques (Fespaco, Biennale de Dak’art, Doual’Art, Festival de Cannes, la Documenta 12 de Cassel…). Une artiste qui a régulièrement porté haut et fort la culture congolaise et africaine.